Laser d’amélioration cicatricielle UrgoTouch®

Comment améliorer la qualité des cicatrices après une chirurgie ?

A la suite d’une intervention de chirurgie esthétique, une jolie cicatrice est le résultat avant tout d’une suture chirurgicale bien faite, notamment par la réalisation de surjets intradermique avec passage des fils en U, de façon invisible sous la peau. Cependant, la qualité d’une cicatrice dépends aussi beaucoup de chaque personne et est variable d’un patient à un autre.

Il est possible d’anticiper la qualité d’une cicatrice future en en les comparant à des cicatrices déjà présentes. Celà permet d’évaluer le potentiel de cicatrisation et la faculté à avoir une jolie cicatrice pour un patient donné. Mais le plus souvent il s’agit d’un phénomène variable et difficilement prévisible.

Devant cette difficulté à prévoir exactement l’aspect et la qualité d’une cicatrice future, un nouveau laser a été mis au point. Le laser cutané Urgotouch contribue, selon les études réalisées, à réduire la taille et le volume des cicatrices à venir d’environ 36 % à 3 mois.

L’application de ce laser est faite par le chirurgien en fin d’intervention, sur chacune des sutures et avant le réveil du patient, permettant de chauffer la zone en question. La chaleur générée (proche des 50°) active le processus de réaction inflammatoire et favorise la fabrication de collagène, d’où une amélioration du résultat cicatriciel.

Si vous le souhaitez, le Dr Pascal Granier peut utiliser le laser cicatriciel Urgo Touch lors de ses interventions afin d’accélérer le processus de cicatrisation et de réduire les cicatrices au maximum. Vous pouvez lui en faire part en consultation.

Prix moyen TTC (selon la taille des sutures): de 462 à 693 €

Objectifs

Réduire au maximum la rançon cicatricielle avec selon les études une amélioration de 36% du relief et de la largeur cutanée à 3 mois

A savoir

S’applique en complément de l’intervention avant la fin de l’anesthésie